Finances Suisse » Actualité, Banques, Banques Cantonales, Economie Suisse » Économie suisse: Les banques cantonales ont renoué avec la croissance en 2011

Économie suisse: Les banques cantonales ont renoué avec la croissance en 2011

Après avoir connu un repli en 2010, dans un environnement de marché difficile, les banques cantonales ont vu leur bénéfice augmenter de 1,5% à 2,7 milliards de francs en 2011. Elles verseront cette année aux cantons un montant de 2,7 milliards de francs, auquel s’ajouteront près de 81 millions versés à la Confédération (impôts).

Les 24 établissements bancaires cantonaux ont donc progressé, dégageant un bénéfice équivalent à celui de 2009 (le troisième meilleur résultat de leur histoire). Un porte-parole d’UBCS, l’Union des banques cantonales suisses, rappelle que « la crise que traverse encore la zone euro s’est traduite par une faible propension au risque des investisseurs, ainsi que par des perspectives de placement incertaines…De plus, des taux d’intérêt demeurant particulièrement bas sont venus peser sur les marges bancaires ».

Les opérations d’intérêts, source primordiale de revenu pour les banques cantonales, sont remontées, progressant de 2,9% à 5,4 milliards de francs, malgré le bas niveau des taux. Quant aux opérations de commission et de prestations de services, elles affichent, au contraire, une baisse à 3,4%, soit 2,1 milliards de francs. Un résultat qu’UBCS juge tout de même « respectable ».

On peut considérer que, dans l’ensemble, les revenus des banques cantonales sont restés quasiment stables (une légère contraction de 0,7%). Sans oublier que les crédits hypothécaires accordés par les établissements cantonaux poursuivent toujours leur croissance avec 6%, soit 289 milliards de francs.

En résumé, UBCS demeure optimiste quant à l’exercice en cours et ses perspectives économiques. L’association a cependant souligné que « les banques cantonales devraient dégager un résultat équivalent à celui de l’exercice sous revue ». Selon elle, ces établissements disposent des moyens nécessaires pour relever efficacement les défis qui se présenteront.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager